I] Description de l’œuvre :

Il s’agit d’une charrette avec sa fourragère attelée à un cheval Fnepsa Le jouet de louis XVIIpar de fines sangles en cuir...
Le cheval est en papier mâché peint. Une roulette est fixée à son ventre permettant au jouet de rouler sans faire frotter les pattes de l’animal. La charrette est en hêtre. Elle se décompose en plusieurs éléments : 
un cadre avant et un cadre arrière qui sont constitués de trois traverses et de petits barreaux verticaux, tandis que sur le côté les barreaux sont plantés sur les bras de la charrette et des traverses hautes. Le raccord entre ces quatre éléments se fait par tenons débouchant. A l’arrière une fourragère est fixée par tenons et mortaises sur le banc de la charrette. Le tout repose sur deux roues mobiles...

 

 

 

 

 

Les dimensions du jouet de Louis XVII :

Fnepsa Le jouet de louis XVII 2

 Longueur : 590 mm 
 Largeur : 230 mm 
 Hauteur : 240 mm

 

 

 

 

 

 

II] Charges :

1) Le cheval : 

Le cheval est globalement en bon état on constate qu’il a subi des restaurations précédentes : la patte avant droite de la bête a été recollée et consolidée par un bandage avec une feuille de papier repeinte a la suite. Les sangles qui composent l’harnachement sont en cuir qui a séché avec le temps et qui est très cassant. Ces éléments ne faisant pas partie de notre domaine de compétence, nous n’y ferons aucune intervention, excepté le débridage de l’attelage sur les bras et le dessous de la charrette afin de restaurer cette dernière.

 Fnepsa Le jouet de louis XVII 3

Cheval en papier mâché repeint à la suite.

2) La charrette :

La charrette a un peu plus souffert de l’épreuve du temps et de mauvaises restaurations précédentes. Les xylophages ont rendu le bois très mou, causant des casses sur les axes des roues, des barreaux, de certaines parties de la fourragère, ainsi que sur les tenons reliant les traverses hautes entre elles. Un traitement curatif et préventif contre les parasites sera effectué ainsi qu’un renforcement du bois, en particulier aux zones d’assemblages. Les éléments cassés seront conservés et restaurés et les éléments manquants refais. 
Le but de cette restauration n’est pas de rendre ce jouet fonctionnel mais de lui rendre son visage d’origine tout en le laissant dans son jus. Toutes interventions seront basées sur les principes de la conservation et la sauvegarde de l’objet. Ce qui implique que tout ce qui a été fait pourra être défait sans causer de dommage à l’œuvre, car je n’utiliserai que des colles traditionnelles telles que de la colle de poisson, d’os et de nerf.

Fnepsa Le jouet de louis XVII4

La charrette avant restauration.

Une suite est donnée à cet aticle

LEMAIRE Bernard