Le métier d'expert spécialisé en art

Le rôle de l'expert

Le rôle de l’expert est la recherche de la vérité, l’expert en oeuvre d’art couvre une série de missions, toutes orientées autour de l’identification, l’estimation et la reconnaissance de l’oeuvre. Il réalise des expertises en vue de l’estimation des prix des oeuvres d’art. Il assume les inventaires mobiliers (meubles, tableaux, objets d’art). Il intervient lors de partages et de successions. Il participe a la rédaction de catalogues de collections. Pour les assureurs et courtiers, ils effectuent toutes les missions dans le cadre d’estimations avant assurance ou apres sinistre. Son intervention sera d’une assistance précieuse apres un sinistre (vol. incendie. dégâts des eaux).

Les experts en oeuvres d’art peuvent exercer leurs compétences selon des spécialités couvrant les divers domaines de l’art :

  • argenterie et orfevrerieBague en or jaune sertie d’un saphir non chauffé, non traité, 15 carats, diamants et améthystes
  • archéologie
  • armes anciennes
  • art d’Orient et d’Asie
  • art décoratif du 20eme Siecle
  • art moderne et contemporain
  • arts primitifs
  • automobile
  • bijoux
  • céramique,faience en porcelaine ancienne
  • dessins
  • estampes et gravures
  • horlogerie
  • objets scientifiques
  • icône
  • jouets, automates,poupées
  • livres, manuscrits et autographes
  • mobilier
  • musique
  • numismatique
  • objets d’art et de décoration
  • peinture
  • photographie
  • sculpture
  • textile et tapis
  • verrerie
  • vins fins

 

L'expertise

Ce métier complexe exige une véritable éthique pour être exercé dans les règles de l’art. Tout expert doit être reconnu par ses pairs et doit apporter les preuves de sa réelle compétence, de ses années d’expérience dans sa propre spécialité, de sa responsabilité et de son indépendance. L’obligation de l’expert est "une obligation de moyens et non de résultat".

L’expert n’est pas tenu de dire obligatoirement si le meuble ou l’objet concernés sont vrai ou faux, mais il doit apporter toutes ses connaissances et ses recherches à l’examen. L’expert doit aussi conserver une discrétion, une confidentialité sur les oeuvres qui lui sont proposées. L’expert doit mettre en éveil tous ses sens pour examiner ce qui lui est soumis. Le rapport est physique. Le toucher est nécessaire. Il s’établit une osmose entre l’expert et l’oeuvre d’art. Il doit savoir sentir et écouter l’objet qu’il a entre ses mains pour le faire parler, dépasser sa connaissance théorique qui est nécessaire, mais pas suffisante. Son oeil pointu, affiné, scrute l’oeuvre. Aucun détail ne peut lui échapper.

Il doit savoir reconnaître la technique de la période de construction. Un bon expert est passionné par son art.

La meilleure école est celle de la pratique quotidienne. Ses études, ses recherches, son expérience lui permettent de retrouver dans sa mémoire les élèments déterminants de l’œuvre qu’ils comparent avec la pièce examinée. Curieux, il ne cesse d’apprendre et de se perfectionner afin de continuer ses recherches dans les archives, les publications, les bibliothèques et les musées en France et à l’étranger. L’expert ne peut se fier à sa première impression, la marge d’erreur est trop grande. Sa certitude doit se forger sur ses connaissances et sur une analyse méthodique de la matière. L’expert doit se montrer prudent dans son jugement et conserver une bonne dose d’humilité. "Dans le doute, abstiens-toi" dit le proverbe. L’expert certifiera l’attribution d’une oeuvre d’art que s’il peut réunir toutes les preuves pour la garantir. L’expert est un homme de l’art et non un scientifique.

Un EXPERT , qu'est-ce que c'est ?

En Europe, le titre d'expert n'a malheureusement pas encore de cadre juridique précis. 
N'importe quel individu, conseiller, marchand, courtier ou simple particulier, peut se prévaloir du titre d'expert, sans avoir les compétences et la déontologie nécessaires. 
C'est la raison pour laquelle en France et à l'étranger, des professionnels de l'Art se sont regroupés en organismes, fédérations, chambres ou syndicats. Le but principal de ces organismes est de sélectionner des acteurs professionnels, afin de garantir aux vendeurs, acheteurs ou détenteurs d'œuvres d'art, qu'ils ont à faire à une personne dont l'honnêteté et la connaissance sont reconnues dans leur domaine.

Pourquoi faire appel à un EXPERT Agréé ?

En vous délivrant un certificat d'authenticité (document avec photographie, description et mesures), l'expert précise l'époque à laquelle l'objet a été créé, son origine, son état, l'existence éventuelle de restaurations ou de transformations. L'expert peut préciser la valeur de remplacement de l'objet.
Il est en effet primordial de connaître ou de faire actualiser la valeur de remplacement de vos œuvres d'art. Il ne s'agit pas du prix auquel les objets ont été achetés, mais du prix à payer aujourd'hui pour acquérir des œuvres d'art équivalentes. C'est sur ce montant que les assurances se baseront en cas de sinistre ou de vol. Les experts de la FNEPSA sont habilités à réaliser de tels certificats.
Avant de réaliser le partage ou la vente d'œuvres d'art, il est important de connaître l'authenticité de vos objets et leur valeur réelle. Avant d'acquérir un objet d'art, il faut s'assurer que cet objet est vendu avec un certificat réalisé par un expert compétent.