Accueil > Actualités

Actualités de la Fnepsa et de ses membres experts en art

L’imprimerie
Pendant des siècles, la seule manière de réaliser un livre était de l’écrire entièrement à la main. Même si plusieurs scribes recopiaient le même texte, ils ne pouvaient en produire qu’un petit nombre d’exemplaires. Or la demande de livres allant toujours croissant, il devenait indispensable de trouver une manière plus rapide et plus économique de les reproduire.
Lire la suite
Les incunables
On appelle incunables les premiers livres imprimés par procédé typographique de 1450-14511 à 1500 ou 1501 selon les sources, nom provenant du mot latin «incunabula» qui signifie «berceau» (de l’imprimerie à caractères mobiles). Les formes des livres évoluent lentement et c’est plutôt autour des années 1530 que les livres s’émancipent enfin des formes médiévales héritées des manuscrits.
Lire la suite
Histoire du livre à travers son iconographie
La reliure, en tant qu'objet, renvoie à la passionnante histoire du livre, à son rôle et à sa diffusion à travers les siècles. Elle est à la fois une technique et un art, résultat de deux actes successifs : la protection et la décoration. Les relieurs qui se sont consacrés à cette tâche au fil des siècles n'ont cessé de contribuer à l'évolution de leur art. Ils ont, ainsi, fait rentrer la reliure dans le monde des Arts décoratifs.
Lire la suite
Les armoires normandes (3) : les sculpteurs
Au début du XIXe siècle viennent s’installer des sculpteurs dans la région viroise. La Graverie, Viessoix, Landelles, Tinchebray et bien entendu Vire se réclament d’avoir été le sein de la plus grosse production du mobilier populaire de l’époque.
Lire la suite
Les armoires normandes (2) : la viroise
Si Vire peut s’enorgueillir d’un passé historique glorieux, il faut attendre le XIXe siècle pour qu’une production mobilière très typée vienne parfaire, dans les maisons de granit bleu, nichées dans l’écrin de verdure du Bocage, les décors des Virois et de la région environnante.
Lire la suite
Les armoires normandes (1)
C’est à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle que l’armoire Normande prend toute son importance : elle devient tradition populaire s’enracine profondément dans l’inconscient collectif et, par-dessus tout, le reflet concret d’une position sociale.
Lire la suite
Pièces tribales : art ou artisanat ?
Dans nos sociétés occidentales et jusqu’au Moyen Âge, les artistes restaient, à quelques exceptions près, complètement anonymes derrière leurs œuvres. En effet, c’est guidé par Dieu que la main de l’artisan transcendait la matière en reproduisant une image directement dictée des Cieux.
Lire la suite
Les euros de Monaco : fantasme et réalité
Cet article ne se veut pas être l’expression d’une vérité absolue et monolithique mais plus le fruit de recherches et de réflexions liées à une observation du marché de la numismatique « moderne ».
Lire la suite
Les patines sur les pièces tribales (2)
Les patines luisantes surviennent suite à des frottements répétés associés à des matières grasses (l’huile de palme), à de la sueur et bien sûr de la crasse. L’intensité et la fréquence des rites peuvent occasionner des résultats tout à fait surprenants.
Lire la suite
Les patines sur les pièces tribales (1)
Dans le domaine de l’art tribal, et probablement plus que dans beaucoup d’autres, la patine ou son absence est le tout premier élément qui va orienter notre regard sur l’intérêt d’une pièce.
Lire la suite
Le briquet à hydrogène
Les savants de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècles vont rivaliser d’ingéniosité pour créer de nouveaux modes d’allumage du feu. Ainsi, à la fin des années 1770, le célèbre physicien italien Alessandro Volta proposa un briquet fondé sur la mise à feu de l’hydrogène grâce à des étincelles électriques.
Lire la suite
Les monnaies de Monaco
Se lancer dans la numismatique monégasque, c’est pouvoir espérer arriver un jour au bout de sa collection. C’est aussi apprendre à connaître l’histoire de cette principauté qui force l’admiration autant qu’elle exaspère (le plus souvent par jalousie).
Lire la suite
Partager cette page :
14, avenue de l'Opéra
75001 Paris
France

* Champs obligatoires

Vous pouvez télécharger un ou plusieurs fichiers :

  1. Cliquez sur le bouton "Sélectionner vos fichiers" et sélectionnez un fichier.
  2. Pour supprimer le fichier, cliquez sur la croix rouge à droite de ce fichier.

« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à votre demande de contact. Elles sont conservées pendant la durée nécessaire pour répondre à votre demande de contact ne sont destinées uniquement à la société FNEPSA. Vous disposez d’un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition pour motif légitime aux données personnelles vous concernant.

Conformément à la réglementation sur les données à caractère personnel, et notamment les articles 13 et 14 du RGPD, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification, de mise à jour, d’effacement aux informations vous concernant, ainsi que du droit à la portabilité de vos données personnelles, que vous pouvez exercer en adressant un émail à l’adresse suivante : contact@fnepsa.fr ou par voie postale à l’adresse suivante : 14, avenue de l'Opéra, 75001 PARIS, FRANCE

Vous pouvez également demander une limitation du traitement de vos données personnelles et, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant à l’adresse indiquée ci-dessus.

Par ailleurs, la loi vous permet d’introduire un recours auprès de la CNIL selon les modalités indiquées sur son site (https://www.cnil.fr) »